Stages d'immersion 2021

Apiculture éthique et comparée

Formations complètes de 3 Jours

 

Cette année 2021, nous proposons plusieurs sessions de stage d'immersion sur une durée de 3 jours
 
3 au 5 avril - 24 au 26 Avril - 8 au 10 Mai - 22 au 24 mai - 5 au 7 Juin - 19 au 21 Juin - 
 
Aout : dates non fixées 
 
Chaque stage propose le même contenu en mettant l'accent sur les travaux de la saison à laquelle il a lieu. 
 
Le stage propose une approche comparative entre l’apiculture conventionnelle-moderniste (production de miel au centre de la démarche) et l’apiculture écologique-durable (préservation des abeilles au centre de la démarche). Il est axé sur la pratique afin de favoriser l’assimilation des gestes de l’apiculteur. La théorie est abordé de façon à éclairer la pratique mais aussi dans le but d’acquérir les connaissances indispensables pour bien débuter (sans se noyer dans une théorie inutile pour un débutant).

 

OBJECTIFS GENERAUX DE LA FORMATION :
- Découvrir le monde des abeilles et de l'apiculture sur le versant éthique mais aussi pratique
- Comprendre les différentes formes d’apiculture existantes et choisir celle qui nous convient
- Connaitre les différentes sortes de ruches existantes, leur fonctionnement et utilisations afin de faire son choix
- Entrer de façon simple, efficace et consciente dans la pratique de l’apiculture (immersion comparative)
- Enrichir sa pratique grâce a une approche sensitive et respectueuse des abeilles
- Découvrir et comprendre l’apiculture de biodiversité („abeilles rustiques“au centre de la démarche) et modifier_éventuellement_ son point de vue vis a vis des abeilles et de la pratique de l'apiculture.

 

OBJECTIFS OPÉRATIONELS
- Connaitre les différents travaux apicoles en fonction du type d‘apiculture et des saisons
- Avoir un 1er niveau de compréhension (et de „maitrise“) des principales techniques et opérations selon le type d’apiculture (Observation de la planche de vol, visites de saisons, gestion de l’essaimage , réunion de colonies faibles, sauvetage d’abeilles orphelines, nourrissements, préparation à l’hivernage…
- Connaître les produits de la ruche, leurs moyens de fabrications et leurs utilisations
- ’Etre capable d‘installer et de conduire (ou « accompagner ») son rucher

 

LE MOT DU FORMATEUR :
Le programme proposé peut éventuellement apparaitre trop ambitieux aux yeux de certains .. et il l’est peut etre en effet (mais, qui tente le plus, peut le moins“ ). Il a été longuement et minutieusement élaboré, puis remanié encore et encore au fur à mesure des précédentes cessions (réalisées depuis plus de 7ans) ; ce afin de tendre vers un efficacité pédagogique toujours plus accrue.
Cette „progression apidagogique“ représente donc le fruit (encore murrissant) de plus de 20ans de pratique apicole_dégagée de toutes contraintes de rendement et mettant les abeilles au centre de la démarche _ associée à une expertise Didactique sur la transmission des savoirs et savoirs faire dans le champs de l’apiculture et à une pratique pédagogique differenciée et metacognitive .
 
Le programme proposé n’a evidemment pas la prétention de faire de qui que ce soit un apiculteur confirmé en 3 jours ; il se fixe humblement et simplement comme but de vous fournir un bagage écologique et culturel mais aussi pratique afin de vous positionner en tant qu’apiculteur et de rentrer dans le monde de l‘ apiculture de façon consciente et éclairée.
En résumé il s’agit de : (1) vous permettre de comprendre le monde des abeilles ainsi que la situation dans laquelle elles sont et à laquelle elles doivent faire face. (2) vous permettre de comprendre le monde hétéroclite et plutôt ésotérique de l’apiculture. (3) vous mettre dans les meilleurs dispositions possibles après le stage afin d’être capable d‘installer et de conduire votre rucher (ou plutôt accompagner vos abeilles)_ mais évidemment, je le reprécise, on ne devient pas apiculteur ou apicultrice confirmée en 3 jours ; cela demande ensuite du temps, de la pratique, de l‘experience, de la patience, de la perseverance, des rencontres, des lectures ... On ne comprend pas encore tout des abeilles mais on les connait suffisamment pour pouvoir les protéger véritablement et sincèrement au lieu de poursuivre leur exploitation comme du vulgaire bétail à miel.
 

Plus d'infos

Bizbiz & Co Apidagogie

Le site de l'Apidagogie : Apiculture Ethique et Participative à vocation Pédagogique - Partage de Savoirs et Savoirs faire

point sur les SAS

Rédigé par Frédo DIEZ - 31 octobre 2013 - 3 commentaires

  L'automne est bien là, et les prémisces de l'hiver se font déjà sentir .. cela sonne l'heure du soulagement pour les abeilles et les apiculteurs.

 La pression des frelons asiatiques (Vélutina Nigritorax) sur les abeilles diminue en toute fin Octobre./début Novembre (comme chaque année depuis 10 ans).

Nous avons testé cette saison plusieurs prototypes de SAS (ou muselières) destinés à soulager les abeilles des assaults continus des frelons en Septembre et Octobre (mois de pression maximale)

petit bilan sur nos experiences et nos observations ( + quelques orientations très apidagogiques ..)

3 prototypes de SAS 

Sur le rucher Niel (à la bastide) chaque ruche a été équipée d'un SAS de sécurité .. plusieurs modèles ont été téstés entre Septembre et Octobre ( les 2 mois de "maxi pression freloniques" )

 

modèle de base (6 sorties) elaboré a partir du premier modèle tésté plus tôt dans la saison  - fabriquée par Bruno -

Variante fabriquée par nicolas à l'origine (cage simple) .. améliorée par l'asso après observations .. 

 

Modèle conçu par Christian

avec trappe latérale pour evacuer à la main les frelons pris au piège dans le sas.. 

effectivement des frelons entrent dans le SAS et sont pris au pièges ..ils viennent pour certains a mourrir dans le SAS (certains arrivent a sortir tout de m^me).. les abeilles ont du mal a évacuer ces frelons morts

 

 

 

 

 

  Variante de SAS avec grillage plastique .. posé tard dans la saison .. 

nous n'avons pas pu faire assez d'observation cette saison pour en tirer des conclusions

 

 

 

 

 

 

ruches partagées et parrainés  après réunions

au départ, il y avait 4 ruches achetées  (a un vendeur peu scrupuleux)

aucune récolte sur ces 4 ruches  et obligations de les réunir 2 par 2 pour essayer de les sauver = les aider a passer l'hiver)

Nous reviendrons sur les essaims achetés cette année (9 au total) dans un procahin article. Mais déjà sachez que sur ces 9 essaims il n'en reste plus que 2 fin octobre ! .. 4 sur 4  (achetés a un professionnel en Gironde) sont morts pour cause sanitaire=livrés sur cadres trop vieux.  Et sur les 5 autres autres acheté a un amateur ancien (faisant semblant d'arreter son activité mais revendant des essaims piégés sur cires noires) : 1 est parti=desesertion en Octobre cause sanitaire et les 4 autres trop faibles ont été réunis 2 a 2  (notre photo ci dessus à gauche) .. 

 

D'après les observations de cette année les SAS apparaissent comme une piste intéressante pour proteger les abeilles en Septrembre/Octobre, mois ou les frelons posent un probleme aux colonies d'abeilles ..

 

article non terminé, merci de revenir plus tard

 

" peace & unity "

 

 


 

3 commentaires

#1 mercredi 08 juillet 2015 @ 10:44 Imane a dit :

Bravo pour cet article, je viens de le partager sur mon compte Twitter :-)

Imane

#2 samedi 11 juillet 2015 @ 00:11 Clemence a dit :

Merci pour cet article, est-il possible d'ajouter le module pour s'inscrire aux commentaires ? J'aimerais pouvoir en profiter :-)

Clemence

#3 samedi 11 juillet 2015 @ 09:48 fredo a dit :

je ne comprends pas ce que vous voulez dire ? on peut commenter sans quoi que ce soit ..

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot dygafj ? :