Stages d'immersion 2021

Apiculture éthique et comparée

Formations complètes de 3 Jours

 

Cette année 2021, nous proposons plusieurs sessions de stage d'immersion sur une durée de 3 jours
 
3 au 5 avril - 24 au 26 Avril - 8 au 10 Mai - 22 au 24 mai - 5 au 7 Juin - 19 au 21 Juin - 
 
Aout : dates non fixées 
 
Chaque stage propose le même contenu en mettant l'accent sur les travaux de la saison à laquelle il a lieu. 
 
Le stage propose une approche comparative entre l’apiculture conventionnelle-moderniste (production de miel au centre de la démarche) et l’apiculture écologique-durable (préservation des abeilles au centre de la démarche). Il est axé sur la pratique afin de favoriser l’assimilation des gestes de l’apiculteur. La théorie est abordé de façon à éclairer la pratique mais aussi dans le but d’acquérir les connaissances indispensables pour bien débuter (sans se noyer dans une théorie inutile pour un débutant).

 

OBJECTIFS GENERAUX DE LA FORMATION :
- Découvrir le monde des abeilles et de l'apiculture sur le versant éthique mais aussi pratique
- Comprendre les différentes formes d’apiculture existantes et choisir celle qui nous convient
- Connaitre les différentes sortes de ruches existantes, leur fonctionnement et utilisations afin de faire son choix
- Entrer de façon simple, efficace et consciente dans la pratique de l’apiculture (immersion comparative)
- Enrichir sa pratique grâce a une approche sensitive et respectueuse des abeilles
- Découvrir et comprendre l’apiculture de biodiversité („abeilles rustiques“au centre de la démarche) et modifier_éventuellement_ son point de vue vis a vis des abeilles et de la pratique de l'apiculture.

 

OBJECTIFS OPÉRATIONELS
- Connaitre les différents travaux apicoles en fonction du type d‘apiculture et des saisons
- Avoir un 1er niveau de compréhension (et de „maitrise“) des principales techniques et opérations selon le type d’apiculture (Observation de la planche de vol, visites de saisons, gestion de l’essaimage , réunion de colonies faibles, sauvetage d’abeilles orphelines, nourrissements, préparation à l’hivernage…
- Connaître les produits de la ruche, leurs moyens de fabrications et leurs utilisations
- ’Etre capable d‘installer et de conduire (ou « accompagner ») son rucher

 

LE MOT DU FORMATEUR :
Le programme proposé peut éventuellement apparaitre trop ambitieux aux yeux de certains .. et il l’est peut etre en effet (mais, qui tente le plus, peut le moins“ ). Il a été longuement et minutieusement élaboré, puis remanié encore et encore au fur à mesure des précédentes cessions (réalisées depuis plus de 7ans) ; ce afin de tendre vers un efficacité pédagogique toujours plus accrue.
Cette „progression apidagogique“ représente donc le fruit (encore murrissant) de plus de 20ans de pratique apicole_dégagée de toutes contraintes de rendement et mettant les abeilles au centre de la démarche _ associée à une expertise Didactique sur la transmission des savoirs et savoirs faire dans le champs de l’apiculture et à une pratique pédagogique differenciée et metacognitive .
 
Le programme proposé n’a evidemment pas la prétention de faire de qui que ce soit un apiculteur confirmé en 3 jours ; il se fixe humblement et simplement comme but de vous fournir un bagage écologique et culturel mais aussi pratique afin de vous positionner en tant qu’apiculteur et de rentrer dans le monde de l‘ apiculture de façon consciente et éclairée.
En résumé il s’agit de : (1) vous permettre de comprendre le monde des abeilles ainsi que la situation dans laquelle elles sont et à laquelle elles doivent faire face. (2) vous permettre de comprendre le monde hétéroclite et plutôt ésotérique de l’apiculture. (3) vous mettre dans les meilleurs dispositions possibles après le stage afin d’être capable d‘installer et de conduire votre rucher (ou plutôt accompagner vos abeilles)_ mais évidemment, je le reprécise, on ne devient pas apiculteur ou apicultrice confirmée en 3 jours ; cela demande ensuite du temps, de la pratique, de l‘experience, de la patience, de la perseverance, des rencontres, des lectures ... On ne comprend pas encore tout des abeilles mais on les connait suffisamment pour pouvoir les protéger véritablement et sincèrement au lieu de poursuivre leur exploitation comme du vulgaire bétail à miel.
 

Plus d'infos

Bizbiz & Co Apidagogie

Le site de l'Apidagogie : Apiculture Ethique et Participative à vocation Pédagogique - Partage de Savoirs et Savoirs faire

Filet Anti Frelon baissé en entier (mise à jour 13/10/2013)

Rédigé par Frédo DIEZ - 08 octobre 2013 - aucun commentaire

 

  15 jours après la pose du filet "anti frelon" (rucher Bouliac), il est maintenant complètement descendu devant les ruches .. 

Nous avons procédé en 3 temps pour que les abeilles s'habituent .. et pour éviter un essaimage intempestif ..

les premières observations (filet baissé) ne sont pas très prometeuses .. mais attendons un peu .. 

 

   

Etape 1 : filet en haut                                   après une semaine   étape 2 : filet baissé à moitié 

durant ce 15 jours les abeilles ont pris l'habitude de passer par devant, sous le filet.

 

 

 

3eme étape : ça coince, les abeilles ne comprennent pas trop ..elles ont du mal a entrer, je les aide un peu ..

                    le frelon arrive a entrer et chasse dedans, mais il a du mal a ressortir avec sa proie .. peut etre ne rentrera t'il plus dans quelques temps ? .. car depuis 15 jours il etait habitué à pouvoir ressortir (filet non baissé) ; maintenant c'est différent !.. 

 

                                                  "bugs land death art"

 

frelon décortiquant une abeille ..        abeille "croquée"                                       frelon "scratché"

 

conclusion observations 1er Jour

pour l'instant donc les abeilles entrent mal ; elles se posent sur le filet .. elle n'ont pas "l'instinct" de passer à travers ; bon, elles passent tout de m^me mais elle mettent trop de temps .. le frelon vient chasser (dehaors) en se jetant sur tout ce qui bouge sur le filet (parfois une feuille) .. les abeilles se font cueillir sur le filet, comme sur les fleurs d'ailleurs  :(

  • j'ai un doute quant à la possibilité que les abeilles puissent passer ce filet en vol  = but recherché  .. la maille de 9mm semble petite .. 
  • J'ai peur que trop génées par ce filet les colonies n'essaiment .. 

Il faut etre très vigilant .. si ça doit essaimer ce ne sera pas les premiers jours car la reine ne peut pas voler (elle est en ponte) .. par contre si la nourriture rentre mal et  que les abeilles sont trop génées, elles vont arreter de nourrir leur reine afin qu'elle puissent se mettre à voler pour quitter la ruche avec le reste de la colonie   ( glups :(

Observations complémentaires (2 jours après) avoir baissé le filet 

suite a la visite d'automne (je reviendrai dessus plus tard), beaucoup d'abeilles se sont retrouvées "embétées" pour passer le filet (dans un sens comme dans l'autre).

 

20 minutes après les ouvertures. ça "rentre", petit à petit, mais avec des grosses difficultées ! .. les frelons en profitent ..

conclusion (a ce stade: 3 jours + ouverture des ruches)

Abeilles : les abeilles sont très génées.. elle passent  le flet assez difficilement et pas en en vol : elles se posent sur le filet et n'essaient pas toutes de le franchir .. le systeme ne semble pas bien adapté  ?.. 

Frelons : ils arrivent a pénétrer à l'intérieur, mais n'arrivent pas à ressortir avec leurs proies ..

On ne sait  pas vraiement qui sont les plus gênés des abeilles ou des frelons .. 

Il faut pour le moment poursuivre l'expérimentation et les observations..

et déja penser à une autre structure de support plus pratique (type serre) et une maille plus grande (10 / 12mm  ..  ?)

... 

 

 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ztec ? :