Stages d'immersion 2021

Apiculture éthique et comparée

Formations complètes de 3 Jours

 

Cette année 2021, nous proposons plusieurs sessions de stage d'immersion sur une durée de 3 jours
 
3 au 5 avril - 24 au 26 Avril - 8 au 10 Mai - 22 au 24 mai - 5 au 7 Juin - 19 au 21 Juin - 
 
Aout : dates non fixées 
 
Chaque stage propose le même contenu en mettant l'accent sur les travaux de la saison à laquelle il a lieu. 
 
Le stage propose une approche comparative entre l’apiculture conventionnelle-moderniste (production de miel au centre de la démarche) et l’apiculture écologique-durable (préservation des abeilles au centre de la démarche). Il est axé sur la pratique afin de favoriser l’assimilation des gestes de l’apiculteur. La théorie est abordé de façon à éclairer la pratique mais aussi dans le but d’acquérir les connaissances indispensables pour bien débuter (sans se noyer dans une théorie inutile pour un débutant).

 

OBJECTIFS GENERAUX DE LA FORMATION :
- Découvrir le monde des abeilles et de l'apiculture sur le versant éthique mais aussi pratique
- Comprendre les différentes formes d’apiculture existantes et choisir celle qui nous convient
- Connaitre les différentes sortes de ruches existantes, leur fonctionnement et utilisations afin de faire son choix
- Entrer de façon simple, efficace et consciente dans la pratique de l’apiculture (immersion comparative)
- Enrichir sa pratique grâce a une approche sensitive et respectueuse des abeilles
- Découvrir et comprendre l’apiculture de biodiversité („abeilles rustiques“au centre de la démarche) et modifier_éventuellement_ son point de vue vis a vis des abeilles et de la pratique de l'apiculture.

 

OBJECTIFS OPÉRATIONELS
- Connaitre les différents travaux apicoles en fonction du type d‘apiculture et des saisons
- Avoir un 1er niveau de compréhension (et de „maitrise“) des principales techniques et opérations selon le type d’apiculture (Observation de la planche de vol, visites de saisons, gestion de l’essaimage , réunion de colonies faibles, sauvetage d’abeilles orphelines, nourrissements, préparation à l’hivernage…
- Connaître les produits de la ruche, leurs moyens de fabrications et leurs utilisations
- ’Etre capable d‘installer et de conduire (ou « accompagner ») son rucher

 

LE MOT DU FORMATEUR :
Le programme proposé peut éventuellement apparaitre trop ambitieux aux yeux de certains .. et il l’est peut etre en effet (mais, qui tente le plus, peut le moins“ ). Il a été longuement et minutieusement élaboré, puis remanié encore et encore au fur à mesure des précédentes cessions (réalisées depuis plus de 7ans) ; ce afin de tendre vers un efficacité pédagogique toujours plus accrue.
Cette „progression apidagogique“ représente donc le fruit (encore murrissant) de plus de 20ans de pratique apicole_dégagée de toutes contraintes de rendement et mettant les abeilles au centre de la démarche _ associée à une expertise Didactique sur la transmission des savoirs et savoirs faire dans le champs de l’apiculture et à une pratique pédagogique differenciée et metacognitive .
 
Le programme proposé n’a evidemment pas la prétention de faire de qui que ce soit un apiculteur confirmé en 3 jours ; il se fixe humblement et simplement comme but de vous fournir un bagage écologique et culturel mais aussi pratique afin de vous positionner en tant qu’apiculteur et de rentrer dans le monde de l‘ apiculture de façon consciente et éclairée.
En résumé il s’agit de : (1) vous permettre de comprendre le monde des abeilles ainsi que la situation dans laquelle elles sont et à laquelle elles doivent faire face. (2) vous permettre de comprendre le monde hétéroclite et plutôt ésotérique de l’apiculture. (3) vous mettre dans les meilleurs dispositions possibles après le stage afin d’être capable d‘installer et de conduire votre rucher (ou plutôt accompagner vos abeilles)_ mais évidemment, je le reprécise, on ne devient pas apiculteur ou apicultrice confirmée en 3 jours ; cela demande ensuite du temps, de la pratique, de l‘experience, de la patience, de la perseverance, des rencontres, des lectures ... On ne comprend pas encore tout des abeilles mais on les connait suffisamment pour pouvoir les protéger véritablement et sincèrement au lieu de poursuivre leur exploitation comme du vulgaire bétail à miel.
 

Plus d'infos

Bizbiz & Co Apidagogie

Le site de l'Apidagogie : Apiculture Ethique et Participative à vocation Pédagogique - Partage de Savoirs et Savoirs faire

ProtoSAS 4 sorties 15/09/2013

Rédigé par Frédo DIEZ - 16 septembre 2013 - aucun commentaire

15 Septembre 2013 (8eme jour d'observation):

le proto SAS a été doté la veille d'une 4eme sortie pour faciliter le travail des nettoyeuses ..

   Nous poursuivons donc les observations/ reflexions/ actions (voir articles précédents).

    Ce matin, il fait encore frais, mais la grappe est étirée vers le haut c'est plutôt bon signe ; elles ont l'aire détendues ; si elles etaient stréssées elles seraient groupées sérrées plus bas, juste à la sortie de la ruche sur la planche de vol 

 

Dés le matin, l'activité commence.. les abeilles ont pris leurs repères ..le SAS ne les gène plus pour sortir mais plutôt pour entrer

retours d'abeilles par le haut, departs par la gauche ...  decollage après passage sous la grille et sortie à travers la grille

Une nettoyeuse tente de sortir un cadavre. elle ne trouve pas de sortie alors elle l'abandone a l'intérieur.. et pourtant notre 4eme sortie celle d'évacuation justement est juste là devant la planche de vol .. pour l'instant ça ne fonctionne pas, mais ce n'est que le premier jour, soyons confiant.. les abeilles ont des ressources (et nous aussi  ..)

  voila un frelon qui vient chasser !

.. m^me si les frelons sont génés à cause des différentes entrées (donc plusieurs trajectoires de retour), ils arrivent toujours à attraper les abeilles .. mais quand même, avec le SAS ils mettent généralement plus de temps .. 

 ..et puis peut etre que les abeilles vont developper des stratégies lorsqu'elles seront bien habituées au SAS ?.. le probleme est que le relon aussi risque de s'habituer au SAS .. peut etre va t'il aussi developper une stratégie et m^me finir par s'y introduire puisqu'il le peut .. pour l'instant 

 

 

 

 

 

Le frelon se jette une abeille qui tarde à entrer ..                     dans un premier temps elle esquive l'attaque ..

mais le frelon la poursuit et la sasie entre ses pattes, elle arrive à se dégager .. et  .. le frelon semble abandonner ..

              

               sous le SAS on peut voir la 4eme sortie d'évacuation

.. mais pour lui ce n'est qu'une abeille manquée, il réssayera jusqu'a  ce qu'il en attrape une ..

et il chasse jusqu'a la tombée de la nuit ..                       .. tous azymuts 

 

 

 Jusqu'au soir, les abeilles semblent détendues (grappe non compacte), malgrès la présence du frelon juste à l'exterieur de SAS.

 Le SAS offre tout de m^me de bon espoir dans la mesure ou déja il soulage les abeilles de la présence du frelon "devant la porte" et sur la plache de vol;

 Esperons que cela dure car Vélutina Nigrithorax est ausi un prédateur très stratège .. et qui plus est, très puissant .. 

 

 

 

 

à bientôt pour la suite .. ou sur le forum .. ou autour d'une ruche ouverte :)

 

La connaissance s'acquiert par l'experience, tout le reste n'est que de l'information

Albert Einstein

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot pibxx ? :